Franck Prignet  

Éveil de l’âme et soin de l'habitat

06 08 75 33 39  fprignet@gmail.com

Mention légales - 2023

Franck Prignet
éveil de l’âme & soin de l'habitat

Radiesthésie symbolique - Géobiologie intuitive

 

Je garantis le respect de l’intimité et de l’intégrité de chacun, mon rôle étant de vous aider à rétablir le contact entre votre âme ou votre habitat avec vous-même.

En aucun cas je ne prescris de traitement. Je vous accompagne pour vous aider à prendre soin de vous-même. 

Du visible à l’invisible

 

D’aussi loin que je m’en souvienne, j'ai toujours été comme le joker d'un jeu de cartes. J'ai passé des années à jouer l'équilibriste entre les mondes, persuadé qu'il fallait absolument être normal. Oui, des années à me débattre avec mes perceptions de l'invisible par peur et par ignorance. J’en ai rencontré des thérapeutes, des magnétiseurs, de vrais médiums et des faux vendeurs de bonheur. J’ai cultivé l'émerveillement avec les plus intègres, et j'ai fui ceux qui cherchaient à me convertir. J'en ai vécu, des hauts et des bas, des certitudes et des doutes. Et cette petite étincelle de lumière que j'ai  cherché si loin et si haut s'est un jour décidée à me chuchoter un secret : "Arrête un peu de courir et regarde en toi". Cette somme d’expériences est mon socle aujourd'hui pour vous accompagner à la rencontre de vous-même. Ce n'est pas une voie express mais un chemin qui développe la vigilance, le discernement et l'humilité. Autant vous apprenez avec moi, autant j’apprends avec vous. Avec douceur et respect. 

 

C’est la vie qui enseigne le mieux

 

La quête du grand mystère

Les années 90 marquent un cap dans ma quête. « La Prophétie des Andes » de James Redfield est un déclic, et la vie me mène à la rencontre d'un cercle de druides en Bretagne, par des chemins mystérieux qu'elle seule sait inventer. Ils m’initient à la géobiologie et m’enseignent les bases de la radiesthésie. Je leur fais confiance jusqu'à être dépassé par les évènements au tournant de l’an 2000, pour avoir joué à l’apprenti sorcier sous influence. La vie m'offre une issue de secours en m'envoyant à l'hôpital pour plusieurs mois. Je comprends que cette quête de fantastique est loin d'être un simple jeu. Remis de corps et d'esprit, je tourne le dos à cet ésotérisme hermétique pour me consacrer à ma carrière de photographe. Mais... Une fois engagé sur cette voie, pas de retour en arrière! J’apprends donc à apprivoiser ma relation avec les mondes parallèles au quotidien. Bon gré, mal gré.

Ma vie de photographe

Photographe de presse pendant plus de 20 ans, j’ai côtoyé une multitude d’univers et de personnages hauts en couleur. J’ai appris intuitivement à saisir ce que les gens, les situations et les lieux s’évertuent à afficher ou dissimuler. Des fiertés exhibées à la bonté discrète, j’ai toujours préféré capter la part invisible d'un sujet. La beauté se révèle souvent où on ne la cherche pas.

J’ai réalisé des clichés et des reportages pour de nombreux magazines. (Tourisme, Portrait, Art de vivre, Gastronomie, Décoration, Mode et Beauté). En parallèle, j’ai régulièrement exposé mes travaux personnels par jeu, et surtout pour expérimenter des voies et des procédés alternatifs.

 

De nombreux reportages m'ont donné l'occasion de vivre des expériences personnelles avec l'invisible, et la chance de solder discrètement certains karmas. En Inde, en Espagne et en Méditerranée pour les plus signifiants. J'évitais d'en parler pour ne pas être taxé d'extra-terrestre ou de fou. Et s'il arrivait qu'on me surprenne "entre deux mondes", j'avais droit à l'expression fatale lancée d'un air rigolard "c'est un artiste..." 

J’aime toujours la photo comme une amie chère, mais je ne cours plus après le temps pour le figer.

L’émerveillement

Dans l’état du Chiapas au Mexique, c'est en 2008 que j’ai la chance de rencontrer un véritable shamane au cœur pur. Il me guide avec l’esprit de l’Ayahuasca dans un voyage à la croisée des mondes où j’entrevois l’infini. J’y goûte la couleur des sons et savoure la texture d’émotions inconnues. J’y rencontre la densité de mes peurs, la confusion de mes personnages et j’y touche la clarté de mon être multicolore qui rit avec des esprits de la forêt dans un crépitement de couleurs extra-terrestres. Empli de gratitude par le chant de colibris fluorescents, je vibre d’amour en planant au-dessus de collines organiques en fleurs. Je danse en compagnie d’un spider-monkey sous l’oeil alerte d’un puma noir qui veille au pied d’une pyramide phosphorescente. Le tambour envoie ses éclats de lumières pour éclairer mon voyage multi dimensionnel. Et la flûte mélodieuse qui ondule dans cet espace rappelle à mon âme de se souvenir de la beauté, de la joie, et de l’infinie bienveillance de l’univers.

Du passant au passeur 
Je quitte Paris pour la Bourgogne en 2015 et trois ans plus tard, c'est la rupture conventionnelle. Fin de l'aventure avec le milieu de la presse. Comme je recevais des signes depuis des mois, je troque mon appareil photo pour une paire de baguettes Rad-Master au placard depuis trop longtemps. Dans la foulée, je fais une mise à jour en suivant des stages de géobiologie, comme une validation de mes compétences acquises au fil des ans. Passons sur le burn-out que je ne vois pas venir, car en parallèle j'ai la chance de me lier d’amitié avec un petit groupe de curieux pour apprendre la radiesthésie symbolique dans la joie et la bonne humeur.

Grâce aux ateliers et stages mensuels qui s’additionnent à la manière d’une formation continue, le langage symbolique me réconcilie avec l'invisible. Sa structure logique et ouvre un espace sain à l'expression de mes ressentis et de mon intuition. Je rencontre enfin l'outil idéal pour dialoguer avec mon âme et celle du monde.

 

La vie a le sens de l’humour ! Après des années à cavaler pour fixer la mémoire avec mon Nikon, je la libère désormais aux baguettes. 

 

 

 

 

Ces instants précieux

 

Capter, éclairer, transmettre... 
Photographe! Ce job de rêve m’a offert la chance de tutoyer la grâce pendant des années, j’en suis profondément reconnaissant. Quand j’ai un coup de blues, je viens voir mes "photos pépites" qui enchantent toujours mon âme. C’est la magie de la photo! J’ai juste à m'y connecter pour sentir mon coeur vibrer, et me souvenir que cette vie un peu chienne et parfois un peu cruelle est généreuse, belle et bienveillante. Elle est surtout douée d’un sens de l’humour unique qui nous aime et nous guide dès qu’on lui fait confiance.
C’est ce que j’ai appris en voyage avec mon pote Nikon, du fin fond du Périgord aux rives du Pacifique ces rencontres m'ont inspiré, et ces instants poétiques ont nourri mon être comme des pieds de nez au temps qui passe. La beauté se révèle souvent par surprise en une variété de couleurs, d’atmosphères, de voix ou d’odeurs... Comme un état de grâce spontané, profond et fugace à saisir à chaque instant, si précieux. Merci.

 

 

Service gratuit, facile et accessible Ă  tous

Créer un site
Votre blog avec