Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site
Site gratuit créé sur

Franck Prignet  

Soins de l’âme et de l'habitat     06 08 75 33 39      fprignet@gmail.com

Mention légales - 2023

Franck Prignet
éveil de l’âme & soin de l'habitat

Radiesthésie symbolique - Géobiologie intuitive

 

Je garantis le respect de l’intimité et de l’intégrité de chacun, mon rôle étant de vous aider à rétablir le contact entre votre âme ou votre habitat avec vous-même.

En aucun cas je ne prescris de traitement. Je vous accompagne pour vous aider à prendre soin de vous-même. 

Presse / magazine
Partir en reportage, c’est être télétransporté dans un univers aux règles inconnues, le but du jeu étant de boucler un sujet en quelques jours. Dès le check-in à l’aéroport, les sensations s’intensifient pour valider l’entrée dans un autre espace-temps. A l’arrivée, c’est un festival des sens : les sons, les odeurs, les couleurs et l’espace visuel composent un concentré d’informations à capter pour en révéler l’essence en une trentaine de photos. Puis très vite, c’est la plongée 24h/24h dans un présent perpétuel rythmé par les rencontres et les photos shootées, des centaines ! Toutes les émotions sont au rendez-vous : appréhension, stress, excitation, déception, fatigue, enthousiasme, émerveillement... Jusqu’au graal du photographe guidé par la lumière : l’instant de grâce s’offrant sans prévenir. Tous les éléments se conjuguent et s’assemblent dans le cadre pour composer LA photo qui synthétise le sujet. Clic, orgasme photographique et gratitude infinie. Même s’il reste trois jours de reportage, tout mon être me dit : « mission accomplie ».

Profession photographe

Poésie, humour et beauté 

Souvent la même question : quel genre de photographe êtes-vous ? Photographe, simplement.
Je préfère la poésie, l’humour et la beauté du quotidien aux événements sensationnels. J’aime la lumière, la couleur, les gens et le mouvement. C'est pourquoi je me considère plus comme un touriste professionnel qu'un intello de la photo. Avec ses contradictions, l’être humain est un sujet de fascination sans limite, et les lieux comme autant de décors dans lesquels se joue la divine comédie. 


Capter, révéler, éclairer...
Photographe pendant une trentaine d’années essentiellement pour la presse, j’ai côtoyé bien des univers. J’ai appris à capter intuitivement ce que les gens, les situations ou les lieux s’évertuent à afficher ou dissimuler. Des fiertés exhibées aux petits secrets souvent maquillés par des postures convenues, j’ai très vite ressenti la magie de saisir un sujet, l’éclairer, puis composer avec son environnement pour en révéler l’essence.

Changer d’optique
J’ai réalisé des clichés et des reportages pour de nombreux magazines. (Tourisme, Portrait, Art de vivre, Gastronomie, Décoration, Mode et Beauté). Pigiste régulier pour le magazine Elle pendant 10 ans, et pour le Figaro Magazine pendant 16 ans, j’ai aussi produit beaucoup de photos d’hôtels pour Easy Voyages, et répondu à des commandes d’entreprises et de particuliers. J'ai fait mes premiers pas au Studio Elle, où j'ai beaucoup appris en assistant des photographes talentueux de styles et d'horizons variés. D'où mon sens de l’adaptation, mon goût pour l'improvisation, et mon aisance à travailler léger.
En parallèle, j’ai régulièrement exposé mes travaux personnels par besoin de m’amuser en sortant des sentiers battus, et pour expérimenter d’autres voies par des procédés alternatifs. Mes favoris restent les films Polaroïd pour leur magie incontrôlable.
J’aime toujours la photo comme une amie chère. Mais je ne cours plus après le temps pour cadrer, capter, m’émerveiller.


Le fond et la forme
Grâce à ma grande expérience en ce domaine, je  produis ponctuellement des images pour des hôtels et des chambres d’hôtes. Je peux proposer aux professionnels du tourisme une formule “Géobiologie-Photographie”, afin d’optimiser l’efficience de votre lieu d’hébergement.

Galeries

Chambres d'hôtes

Presse / Magazine

Instants précieux

Room service

Sur la route

Viva Mexico

> Presse / magazine
Partir en reportage, c’est être télétransporté dans un univers aux règles inconnues, le but du jeu étant de boucler un sujet en quelques jours. Dès le check-in à l’aéroport, les sensations s’intensifient pour valider l’entrée dans un autre espace-temps. A l’arrivée, c’est un festival des sens : les sons, les odeurs, les couleurs et l’espace visuel composent un concentré d’informations à capter pour en révéler l’essence en une trentaine de photos. Puis très vite, c’est la plongée 24h/24h dans un présent perpétuel rythmé par les rencontres et les photos shootées, des centaines ! Toutes les émotions sont au rendez-vous : appréhension, stress, excitation, déception, fatigue, enthousiasme, émerveillement... Jusqu’au graal du photographe guidé par la lumière : l’instant de grâce s’offrant sans prévenir. Tous les éléments se conjuguent et s’assemblent dans le cadre pour composer LA photo qui synthétise le sujet. Clic, orgasme photographique et gratitude infinie. Même s’il reste trois jours de reportage, tout mon être me dit : « mission accomplie ».

> Se sentir à la maison

Une chambre d’hôtes, un gite ou une chambre d’hôtel ont le même but : fournir un havre de paix au client de passage. Si ce lieu ne remplit pas cette fonction parce qu’il est perturbé, chargé ou mal agencé, les retours clients seront très mitigés. Grâce à la géobiologie j’harmonise celui-ci, et avec la photographie je vous aide à l’agencer à la manière du Feng-shui. 

> Instants précieux
Derrière chacune de ces photos choisies se cache une histoire cocasse, émouvante ou drôle. Car du fin fond du Périgord aux rives de l’océan Pacifique, la beauté se révèle souvent par surprise, en une variété de goûts, d’odeurs, de saveurs et de couleurs. C’est plutôt un sentiment vécu comme un état de grâce spontané, profond et fugace. Comme si la vie me disait : « Ouvre les yeux et ton cœur s’ouvrira ! » Ces instants de poésie s’offrent dès que je ne cherche pas à les saisir, comme un rappel de l’innocence d’un enfant capable de s’émerveiller de tout à chaque instant.

> Viva Mexico
Mon premier séjour au Mexique prévu pour une semaine a duré un mois. Ce pays contrasté m’a mené à la rencontre de moi-même, un peu comme en Inde en 1995. Mon coeur s’est ouvert dans le Chiapas en 2008, en quelques semaines et des centaines de kilomètres j’y ai vécu une mini-vie. Ce voyage initiatique mériterait un livre, tant les êtres humains et les lieux rencontrés m’ont réconcilié avec la vie, sa beauté sensuelle et crue, son mystère, sa bienveillance et sa joie. Dès qu’un coup de blues rôde autour de moi, je me connecte à l’esprit du Mexique, ses couleurs, son humour et son énergie vivace. Alors un sourire me dénoue les tripes. L’âme de ce pays magique vibre dans mon cœur, muchas gracias Mexico !

> Sur la route
Une route est une promesse de tous les possibles, une métaphore de la vie avec ses courbes, ses croisements, ses lignes droites et ses détours. Comme autant de lignes de futurs symboliques, chaque route a sa personnalité. Elle peut être pleine de surprises, agressive, apaisante ou simplement belle. Un jour, une amie m’a confié un secret. En conduisant elle se sent un peu comme dans un jeu vidéo. Elle a la sensation d’être aux commandes de l’espace et du temps, comme si ce n’est pas elle qui se déplace, mais la route qui défile en déroulant un film aux multiples décors. Pour ma part, être au volant est un espace hors du temps propice à la méditation, où le merveilleux est palpable à chaque instant.

> Room service
A force de dormir à l’hôtel, j’ai naturellement développé un rituel : Faire une photo de chaque nouvelle chambre à mon arrivée. Passer d’un hôtel à l’autre du jour au lendemain, c’est changer d’univers plusieurs fois par semaine. C’est étrange ou rassurant, comme entrer dans un nouveau décor qu’il me suffit de photographier avant d’y poser mon sac pour me sentir à la maison le temps du séjour.